Le soutien aux artistes

Les résidences

L’accompagnement des artistes est l’essence même de La Maison CDCN. Offrir aux artistes des temps de recherches, des espaces de création, soutenir financièrement des productions ou encore accompagner certains dans leur structuration professionnelle fait partie intégrante de notre mission. Les résidences sont des temps de réflexion, de travail, de recherche et d’expérimentation pendant lesquels La Maison ouvre ses portes et met à la disposition des artistes un lieu de travail, un logement, une assistance technique et une aide financière. Sans lieu fixe, La Maison CDCN accueille ces résidences grâce à des partenaires engagés et en déployant son studio mobile sur le territoire.

LE STUDIO MOBILE S’INSTALLE DANS L’ANCIEN ÉVÊCHÉ D’UZÈS

DANYA HAMMOUD / L’heure en commun (Liban / France)
Sérénités

Après avoir exploré l’intention d’un mouvement ou le pré-mouvement d’un acte dans ces pièces précédentes, Danya Hammoud se penche aujourd’hui sur le « pendant » du geste. Une phase en mouvement donc, en déplacement et en transformation continue. Un trio de femmes, fait de contradictions et d’énergies différentes, traverse le plateau, entre quête d’apaisement et réminiscences d’une violence ancrée.

Entretien avec Quentin Germain pour UzesNews.fr >>

De Danya Hammoud

Avec Yasmine Youcef, Ghida Hachido, Danya Hammoud
Création sonore Anne Lepère
Lumière Abigail Fowler
Accompagnatrice Marion Sage
Administration In’8 circle • maison de production, Marseille

Production Association L’Heure en Commun. Coproductions La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie, le théâtre de Nîmes, la Fabrik Potsdam (DE) dans le cadre du programme Étape Danse, deSingel (BE), Moussem (BE), Atelier de Paris/ CDCN, ICI–CCN de Montpellier / direction Christian Rizzo, Charleroi Danse (BE). Avec le soutien de la Cité internationale des arts dans le cadre du programme de résidences de l’Institut Français, du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères et du ministère de la Culture.
ICI–CCN de Montpellier s’associe à l’arrivée de Danya Hammoud sur le territoire en lui apportant un soutien financier.

Résidence du 6 au 16 novembre
Représentation en juin 2020, au 25e festival Uzès danse



LE STUDIO MOBILE S’INSTALLE AU COLLÈGE CONDORCET À NÎMES

SILVIA GRIBAUDI & BASSAM ABOU DIAB (Italie / Liban)
Out of Planet

Out of planet s’intéresse à la formation de l’identité à travers les médias et moyens de communication contemporains. Comment une image devient-elle un manifeste et à quelle vitesse s’épuise-t-elle ? Comment faire face à la nécessité d’être visible, reconnu, vu et approuvé ? Ils puisent leur matériel chorégraphique dans la danse folklorique arabe et italienne (du Sud), dans les vidéos en circulation sur les réseaux sociaux et aussi dans la rencontre avec des habitants, croisés dans leurs différents lieux de résidence. Ils s’intéressent particulièrement à l’ironie, et à sa traduction physique dans les attitudes, les gestes, en fonction des cultures et traditions italiennes, arabes et autres, rencontrées sur leur chemin.

Conception, chorégraphie, performance Silvia Gribaudi, Bassam Abou Diab
Assistant à la dramaturgie, conception vidéo Matteo Maffesanti
Lumières Leonardo Benetollo

Production association culturelle Zebra (IT). Avec la collaboration de Maqamat dance theatre Beyrouth (LB), Festival interplay (IT), Anghiari Dance Hub (IT), Armunia / Festival Inequilibrio Castiglioncello (IT), Qui e Ora residenza teatrale (IT), La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie.
Dans le cadre du programme Étape danse, initiative de l’Institut français d’Allemagne - Bureau du Théâtre et de la Danse, en partenariat avec La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie, le théâtre de Nîmes - scène conventionnée d’intérêt national - art et création - danse contemporaine, la fabrik Potsdam et - depuis 2019 - Mosaico Danza - Interplay Festival en collaboration avec la Fondazione Piemonte dal Vivo et Lavanderia a Vapore. Avec l’aide de la DGCA - ministère de la Culture et de la Ville de Potsdam.

Résidence du 10 au 19 février



LE STUDIO MOBILE S’INSTALLE AU PRIEURÉ SAINT-PIERRE À PONT-SAINT-ESPRIT

RITA CIOFFI & SÉBASTIEN LENTHÉRIC (France)
La sympathie

Rita Cioffi, danseuse et chorégraphe, et Sébastien Lenthéric, metteur en scène et performeur, explorent ensemble les ressorts d’une émotion que nous connaissons tous : la sympathie. La réflexion a commencé à la lecture des textes de Gilles Deleuze et de D.H. Lawrence, et continue aujourd’hui autour de la question du regard, première fenêtre de nos émotions et perceptions, et d’interrogations autour du système nerveux sympathique et parasympathique. Sur le plateau tout est chorégraphique : chaque déplacement des corps et objets change le paysage et la perception de ce qui advient. La présence de la voix, du texte et de la vidéo se construit par agrégations de sensations, de souvenirs, qu’ils soient personnels ou volés à d’autres, en redéfinissant un territoire auto-fictionnel à quatre mains.

Conception, interprétation Rita Cioffi, Sébastien Lenthéric
Pilote du drone Gersande Bignon
Regard scénographique Axelle Carruzzo

Production Compagnie Aurelia. Coproductions La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie, Ballet du nord - CCN de Roubaix Hauts-de-France. Accueils studio Théâtre de la Vignette Montpellier, La Maison pour Tous George Sand Montpellier. Avec le soutien de la Drac Occitanie pouor la résidence à Dans les parages - La zouze / Christophe haleb, Marseille. En partenariat avec Arts vivants 11. La compagnie Aurelia est soutenue par la Drac Occitanie, lé région Occitanie / Pyrénées-Méditerranée au titre de l’aide au projet et par la ville de Montpellier par une aide au fonctionnement.

Résidence du 2 au 13 mars
Sortie de résidence jeudi 12 mars à 19:00
Représentation en juin 2020, au 25e festival Uzès danse



LE STUDIO MOBILE S’INSTALLE AU PRIEURÉ SAINT-PIERRE À PONT-SAINT-ESPRIT

Mark Tompkins / IDA (France)
CELEBRATION

Deux vieux préparent une fête intime pour célébrer leur amitié de longue date. Soudain, un jeun fait irruption, puis deux musiciens, semant la confusion, l’agitation et le trouble. CELEBRATION est une tragi-comédie sur la condition humaine qui traite avec humour - à la fois tendre et féroce - du vieillissement et de l’âgisme, qui parle de sensibilité, vulnérabilité, mémoire, sagesse mais aussi d’usure, d’oubli, d’abandon et de rage, et qui révèle les liens inattendus entre les vieux et les jeunes dans une célébration contagieuse de la vie.

Direction artistique Mark Tompkins
Scénographie, costumes Jean-Louis Badet
Assistant à la chorégraphie Frans Poelstra
Performeurs Mark Tompkins et deux interprètes (distribution en cours)
Musiciens Maxime Dupuis (violoncelle), Tom Gareil (vibraphone)

Production I.D.A. Coproductions La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie, Pôle-Sud CDCN Strasbourg, Art Danse CDCN Dijon Bourgogne Franche-Comté, CCN2 Grenoble, CCN de Caen, Viadanse – CCN de Bourgogne Franche-Comté à Belfort.
L’association I.D.A / Mark Tompkins reçoit le soutien financier de la Drac Île-de-France - ministère de la Culture.

Résidence du 14 avril au 2 mai
Sortie de résidence jeudi 30 avril à 19:00
Représentation en juin 2020, au 25e festival Uzès danse