La médiation

Les actions de médiation

Créer une proximité, un pont.
Permettre à chacun d’expérimenter. Permettre non pas d’aimer, mais d’accéder, de découvrir et de se faire sa propre idée :
- par l’expérience pratique de la danse,
- par l’expérience sensible du spectacle,
- par l’expérience didactique et critique.
La Maison CDCN met en place des actions et des projets sur son territoire pour créer du lien avec les œuvres et les artistes qu’il accompagne.

Mon nom des habitants

Un projet artistique de création et de transmission chorégraphique créé par le chorégraphe et plasticien Laurent Pichaud et le CDCN. À travers la mémoire du passé, nous questionnons plus largement le vivre-ensemble, notre place dans la société, le partage du savoir, la cohésion et la communauté, la difficulté du souvenir et l’évidence de l’oubli. Les expériences artistiques nous emmènent de la danse aux arts plastiques, à l’écriture et à la vidéo.
Cette saison marque la fin de notre étape à Lamelouze, avec une restitution publique le dimanche 3 décembre à 15h. Et nous entamons une collaboration avec une classe de 6e du collège Louise Michel à Ganges, en partenariat avec le théâtre de L’Albarède.
Le blog

Culture à l’hôpital

Depuis plus de 10 ans, nos artistes associés proposent aux patients et personnels de l’hôpital psychiatrique d’Uzès Le Mas Careiron (toutes unités adultes) un parcours d’ateliers artistiques au cœur de leur processus de travail et des univers de création de chacun. Jusqu’à 50 participants s’investissent tous les mois pendant 2 jours intenses de laboratoire chorégraphique, sonore, visuel et performatif. David Wampach et son équipe : Dalila Khatir, Clémence Gaillard, Valeria Giuga, accompagnent cette saison autour de la comédie musicale. Parallèlement, en concertation avec tous les participants et les théâtres alentours, un parcours de spectateur est imaginé avec une quinzaine de sorties aux spectacles et des ateliers du regard.
Auprès des enfants de l’hôpital de jour, pour la cinquième année consécutive, Nathalie Galoppin, propose un parcours dans la pratique de la danse où chacun (patients et soignants, enfants et adultes) laisse son « statut » au vestiaire et devient « danseur » pendant quelques heures. Les parents sont associés au parcours, lors d’un atelier commun.
Ce projet ne pourrait être organisé sans la présence du cattp Le Transfo, qui mène une action remarquable au sein de l’hôpital. Avec le soutien du Centre hospitalier, de la DRAC et l’ARS Occitanie.

Uzès, chemins de danse à l’école « Dans la peau de … »

Parce qu’il nous semble essentiel que l’art et la culture aient leur place à l’école, nous développons depuis les toutes premières années du festival (1996), des projets danse dans les écoles.
Cette saison, c’est Olivier Muller, danseur et chorégraphe, qui accompagne les élèves et les enseignants dans une pratique qui questionne l’identité, la jeunesse, l’avenir, en s’appuyant sur son travail d’interprète dans Retour sur Terre, solo composé pour lui par Christophe Haleb.
8 classes de la maternelle au primaire ont répondu à l’appel à projets :

  • École élémentaire de Saint-Quentin-la-Poterie
    CM2 de Bruno Paletta
    CM1-CM2 de Sylvain Schenck
  • École primaire de Montaren-et-Saint-Médiers
    CE1-CE2 de Laurence Joffre
    CM1-CM2 de Nathalie Carvalho
  • École du Pré de Valence à Blauzac
    Petite et moyenne section de Alain Paque
  • École primaire René Char à Nîmes
    CE2 de Caroline Balny
  • École publique Mérimée Prosper à Nîmes
    CE2-CM1 de Linda Marzin
  • École maternelle La Placette à Nîmes
    Moyenne et grande section de Marie Deleau-Ottaviani

Avec le soutien de la DRAC Occitanie et de la DSDEN du Gard.

Let’s Dance

Pour sa deuxième année de travail dans les quartiers prioritaires de la ville d’Uzès, Marion Muzac invite deux classes – d’un collège public et d’un collège privé – à travailler ensemble autour de son projet chorégraphique Let’s Folk !. Pour ce projet, Marion Muzac puise dans l’univers des danses traditionnelles et folkloriques et emmène les collégiens, les enseignants et les habitants à se questionner sur les danses et les musiques qui rassemblent. Débuté en janvier 2017, le projet se termine par la présentation du spectacle Let’s Folk !, dans le quartier des Amandiers, une invitation à la danse pour tous.
Avec le soutien de la communauté de communes Pays d’Uzès, le conseil départemental du Gard et la DRAC Occitanie dans le cadre de la Politique de la Ville, et de Christophe Cavard, député du Gard (jusqu’en mai 2017) au titre de la réserve parlementaire.

Formation pour les enseignants

En lien avec la DSDEN du Gard et son conseiller pédagogique en art-danse, nous proposons un accompagnement des enseignants qui mènent des projets danse dans leurs classes.
Nous nous associons donc pour deux temps de formation :

  • samedi 18 novembre de 10h à 17h (IFME Nîmes)
    Matinée (3h) : lecture d’œuvres et présentation d’outils pouvant accompagner des projets danse / après-midi (3h) : atelier de danse avec Olivier Muller
  • samedi 20 janvier de 10h à 13h (au Château d’Espeyran, Saint-Gilles)
    Atelier de danse avec Olivier Gabrys

Actions ponctuelles et parcours

dans les écoles, collèges et lycées, auprès de partenaires sociaux en lien avec Cultures du Cœur Gard
En résonance avec la programmation du CDCN nous pouvons imaginer ensemble des parcours autour d’une sortie au spectacle, de la venue d’un chorégraphe pour faciliter l’accès à l’art et particulièrement à la danse contemporaine.