La médiation

Les actions de médiation

DU LIEN AVEC LE PUBLIC ET LE TERRITOIRE

Se déplacer. En dedans ou en dehors. Ici ou ailleurs, loin ou près. Essayer, découvrir, se lancer, s’élancer : autant d’occasions que nous souhaitons créer et partager pour que chaque personne qui en a envie puisse se frayer son propre chemin à travers :
- l’expérience pratique de la danse,
- l’expérience sensible du spectacle,
- l’expérience didactique et critique.

La Maison CDCN met en place des actions et des projets sur son territoire pour créer du lien avec les œuvres et les artistes qu’elle accompagne.

Uzès, chemins de danse à l’école

Parce qu’il nous semble essentiel que l’art et la culture aient leur place à l’école, nous développons depuis les toutes premières années du festival (1996), des projets danse dans les écoles.

Cette année, c’est sous la direction du chorégraphe et directeur de ICI–CCN de Montpellier Occitanie, Christian Rizzo et autour de sa pièce d’à côté, que se tissera le parcours, la pratique et la découverte artistique des enfants. Les interprètes de la pièce accompagneront les élèves et leurs enseignants et proposeront d’explorer les riches éléments qui constituent la pièce d’à côté : le titre, les corps, l’écriture, la scénographie, les métamorphoses possibles... Ce conte perceptif et chorégraphique où évoluent trois êtres, entre imaginaire et fiction, sera une occasion rêvée de développer tous les possibles en classe et en dehors.

4 classes de primaire ont répondu à l’appel à projets :

  • École élémentaire Mont Duplan à Nîmes
    CE1-CE2 de Laetitia Noé
  • École élémentaire Berlioz à Nîmes
    CE2 de Caroline Balny
  • École publique Mérimée Prosper à Nîmes
    CE2-CM1 de Linda Marzin
  • École de Castanet à Nîmes
    CM1-CM2 de Sandra Castanier

Avec le soutien de la DRAC Occitanie et de la DSDEN du Gard.

Culture à l’hôpital

Depuis plus de 10 ans, nos artistes associés proposent aux patients et personnels de l’hôpital psychiatrique d’Uzès Le Mas Careiron (toutes unités adultes) un parcours d’ateliers artistiques au cœur de leur processus de travail et des univers de création de chacun. Jusqu’à 50 participants s’investissent tous les mois pendant 2 jours intenses de laboratoire chorégraphique, sonore, visuel et performatif.

David Wampach et son équipe, Dalila Khatir, Clémence Gaillard, Valeria Giuga, les ont accompagnés toute la saison dernière et finiront en beauté le parcours en octobre, entre danse et chant. Parallèlement, en concertation avec tous les participants et les théâtres alentours, un parcours de spectateur est imaginé avec une quinzaine de sorties aux spectacles et des ateliers du regard.

En janvier 2019, c’est Danya Hammoud qui prendra le relais et invitera les participants à un nouveau cycle.

Auprès des enfants de l’hôpital de jour, Nathalie Galoppin, proposera à chacun (patients et soignants, enfants et adultes) de prendre part à la danse, en toute liberté. Les parents sont associés au parcours, à l’occasion d’un atelier commun.

Ce projet ne pourrait être organisé sans la présence du cattp Le Transfo, qui mène une action remarquable au sein de l’hôpital. Avec le soutien du Centre hospitalier, de la DRAC et l’ARS Occitanie.

L’Art d’être spectateur

La Maison CDCN développe un projet de sensibilisation à l’art et la culture via le spectacle vivant, créateur de cohésion sociale et de mixité sur le territoire de l’Uzège « L’art d’être spectateur. Spectateur un jour, spectateur toujours. ». Dans le cadre de la politique de la ville, depuis l’an dernier, des liens se tissent avec un noyau d’habitants du quartier des Amandiers, qui ont traversé avec plaisir et intensité l’expérience Let’s Folk de Marion Muzac avec le studio mobile installé au cœur du quartier.

Pour prolonger la rencontre, notre envie est de réunir un groupe ouvert : femmes, hommes, adolescents, enfants, qui jouent le jeu de la découverte des arts vivants et de la culture. Rassemblés régulièrement dans des temps informels, conviviaux et chaleureux Chez Amande & Co, nous construirons ensemble un programme de sorties culturelles, assorti de rencontres avec des
artistes, d’ateliers de pratique, de temps de parole et de débat sur les œuvres vues…

Dans le cadre de la préfiguration de l’Ombrière.
Avec le soutien de la communauté de communes Pays d’Uzès, le conseil départemental du Gard et la Drac Occitanie, dans le cadre du Contrat de Ville.

Programme

Créer de la permanence artistique

En lien avec l’installation du studio mobile au prieuré Saint-Pierre de Pont-Saint-Esprit pour deux temps de résidence, plusieurs actions sont menées pour inviter les habitants et le public à découvrir la danse.
- présentation des mallettes pédagogiques La danse en 10 dates et Une histoire de la danse contemporaine en 10 titres auprès de classes de primaire et des enfants du programme de réussite éducative
- ateliers de danse avec les danseuses et chorégraphes présentes en résidence de création

Formation pour les enseignants

En lien avec la DSDEN du Gard et son conseiller pédagogique en art-danse, nous proposons un accompagnement des enseignants qui mènent des projets danse dans leurs classes. Nous nous associons pour un temps de formation :
samedi 12 janvier de 10h à 13h (salle Condorcet, Nîmes)
atelier de danse avec Bruno Lafourcade, interprète du spectacle D’à côté de Christian Rizzo.

En partenariat avec le Théâtre Molière-Sète, scène nationale archipel de Thau et ICI-CCN de Montpellier Occitanie, nous intervenons auprès d’une dizaine d’enseignants pour une formation sur les différentes possibilités d’aborder et d’entrer dans la danse contemporaine avec de jeunes spectateurs.
vendredi 15 février de 10h à 17h.

Actions ponctuelles et parcours

dans les écoles, collèges et lycées, auprès de partenaires sociaux en lien avec Cultures du Cœur Gard
En résonance avec la programmation du CDCN nous pouvons imaginer ensemble des parcours autour d’une sortie au spectacle, de la venue d’un chorégraphe pour faciliter l’accès à l’art et particulièrement à la danse contemporaine.

Mon nom des habitants

Notre projet artistique de création et de transmission chorégraphique créé par le chorégraphe et plasticien Laurent Pichaud et le CDCN se termine en novembre 2018, lors d’un événement final au Château d’Espeyran à Saint-Gilles. ++infos++

À travers la mémoire du passé, nous avons questionné le vivre-ensemble, notre place dans la société, le partage du savoir, la cohésion et la communauté, la difficulté du souvenir et l’évidence de l’oubli. Les expériences artistiques nous ont emmenés de la danse aux arts plastiques, à l’écriture et à la vidéo.
Les publications, témoins sensibles de notre aventure ++infos++

Le blog