Et de se tenir la main

Mélanie Perrier

Du 22 avril au 26 avril

Ta main, comment me la donnes-tu, comment reçois-tu la mienne ? Un duo en miroir de nos émotions partagées, qui interroge grands et petits.

À partir d‘un geste universel - celui de se tenir la main - deux danseurs se mettent en dialogue avec un batteur en live et des voix d‘enfants diffusées en direct. Comment ce geste universel peut-il déployer une pluralité de situations qu’il s’agisse de donner sa main ou de prendre celle de l’autre ? Saisir, envelopper, retenir, empoigner sont autant de façons de mettre en lumière la diversité des relations entre deux hommes aujourd’hui.
Ce spectacle est une expérience sensible, lumineuse, musicale et engagée où la danse se confronte et interagit avec le regard et les mots des enfants, où les chevaliers s‘épousent et la douceur est célébrée !



Parcours d’artiste
Après un détour par les arts plastiques et une parcours initial universitaire autour de la performance, Mélanie Perrier entame sa démarche artistique en articulant performance, gestes et vidéo. Après une décennie, elle se déplace avec évidence de l’image à la chorégraphie et de la performance à la danse, pour travailler autour de l’élaboration du mouvement et de l’épure du geste en affirmant une radicalité à partir de la forme du duo. Son parcours dans la danse est marqué par des rencontres déterminantes comme Deborah Hay, Lisa Nelson, Anna Halprin, Antonia Baehr, Christine Gérard…
La question du deux reste centrale dans son travail depuis ces années, et l’amène à formuler des projets pour le plateau, avec un souci grandissant autour de l’écriture du mouvement. En 2009, elle mène une collaboration avec la danseuse Julie Laporte avec qui elle développe les Partitions de promenades, dispositif chorégraphique pour groupe ou duo, en extérieur (présenté à la Biennale de Lyon, Montpellier, Sète, Paris, Montréal).

Elle fonde la Compagnie 2minimum en 2010. Chacune de ses créations s’inscrit dans une recherche autour de la mise en relation de deux personnes, là où le trio possède une personne en trop et le solo une personne qui manque. En 2011-2012, Mélanie Perrier fait partie des chorégraphes sélectionnés pour Transforme à la Fondation Royaumont, Programme International de Recherche et Composition Chorégraphique. En 2012, elle reçoit la mention spéciale du Jury à Danse Élargie/théâtre de la Ville/ Musée de la danse, pour Imminence. Ses créations sont ensuite soutenues par plusieurs CCN en France (le Musée de la Danse, CCN du Havre, CCNT de Tours, CCN de Caen), la DRAC Ile-de-France ainsi que par les Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-Saint-Denis.
Depuis 2016, elle est artiste associée au CCN de Caen en Normandie. Sa compagnie a été également en compagnonnage au Manège de Reims, Scène Nationale de Reims, pour la saison 2016- 2017.


Chorégraphe Mélanie Perrier
Artistes chorégraphiques Yannick Hugron et Pep Garrigues
Compositeur et batteur en live Didier Ambact
Créateur lumières Henri Emmanuel Doublier
Régisseur son Nicolas Martz
Assistante, consultante en AFCMD, soins Nathalie Schulmann
Comité des enfants Anna, Matthieu, Giulio, Faustine, Aurélien, Julie, Anaé
Administration Julie Blanc
Diffusion Marie Pluchart – Triptyque Productions
Production Compagnie 2minimum

Coproduction Rencontres chorégraphiques internationales de Seine-Saint-Denis – Manège, scène nationale de Reims – Points communs, nouvelle scène nationale de Cergy-Pontoise, Val d’Oise – Ballet de Marseille, CCN – conseil départemental de Seine-Saint-Denis.
Avec le soutien de la DRAC Île-de-France au titre de l’Aide à la structuration – Les Hivernales, CDCN d’Avignon – Centre Culturel de Houdremont, La Courneuve – Théâtre Le Pavillon, Romainville – La Commanderie, Mission danse de Saint-Quentin-en-Yvelines – Le Regard du Cygne, Paris – ONDA.

© Manon Jaupitre

  • lundi 22 avril à 12h00

  • à partir de 6 ans
    Durée 30 mn

Partagez