Atelier de danse

avec Hermann Heisig

Le 27 février 

En résidence à Nîmes, Hermann Heisig explore les chemins d’accords – et de désaccords – entre trois voix et trois corps. L’occasion pour lui d’imaginer un atelier, et de partager tout l’insolite de sa démarche.

Un esprit loufoque, un rien tarabiscoté, doublé d’une esthétique du bricolage : telle pourrait être résumée la facture singulière de ce chorégraphe qui affiche volontiers une certaine maladresse, pour mieux se mettre en relation, en empathie, avec le monde – espace, objets, interprètes, public…
C’est à l’âge de 15 ans qu’il lance ses premiers dés dans la danse, en participant à un concours de solos organisé par le festival euro-scene à Leipzig. Le premier prix l’attend, et le pousse à poursuivre son jeu de performances absurdes dans des soirées alternatives. Vers 20 ans, il part pour Berlin et prend la voie d’une professionnalisation, qui l’amènera jusqu’à Montpellier et au master Exerce. C’est ainsi qu’il rencontre le festival Uzès danse, auquel il participera en 2009 dans le cadre de Looping, projet européen de soutien aux jeunes chorégraphes, puis en 2017 en tant qu’interprète pour Martine Pisani (UNDATED).
Dans son travail de chorégraphe, Hermann Heisig s’intéresse aux aléas, à la vaine maîtrise absolue des choses. Ce questionnement l’a mené à explorer les notions de résonance et d’écho. Un rapport à la voix, aux triangulations entre corps, voix et espace, s’est ainsi glissé dans son écriture. Cet enjeu est au cœur d’un projet de trio, 7 Spells (titre provisoire), qu’il développe avec Elpida Orfanidou et Roger Sala Reyner – et pour lequel ils seront en résidence à Nîmes, grâce au programme européen Étape danse et au conseil départemental du Gard.

#ATELIER DE PRATIQUE

Durant leur résidence nîmoise, Hermann Heisig et son équipe nous ouvrent les portes de leur studio, histoire de partager leur façon de travailler, et d’expérimenter ensemble (à partir d’exercices, d’objets, de musiques…) autour de leur recherche d’interconnexions – à plusieurs – entre gestes et voix.

Performance, danse Elpida Orfanidou, Roger Sala Reyner, Hermann Heisig
Dramaturgie Igor Dobricic
Administration de production Susanne Ogan
Diffusion Leonie Kusterer

Avec le soutien de Diehl+Ritter/ Tanzpakt Reconnect, et financé par le commissaire du gouvernement fédéral allemand pour la culture et les médias dans le cadre de l’initiative Neustart Kultur.

Projet soutenu dans le cadre du programme Etape Danse (Allemagne-France-Italie), initié par l’Institut français d’Allemagne - Bureau du Théâtre et de la Danse, en partenariat avec La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie, le théâtre de Nîmes - scène conventionnée d’intérêt national - art et création - danse contemporaine, la Fabrik Potsdam et Interplay International Festival contemporary dance (Turin) en collaboration avec La Lavanderia a Vapore - Fondazione Piemonte dal Vivo. Avec l’aide de la DGCA - ministère de la Culture, et de la ville de Potsdam.

Résidence dans le cadre de l’accueil-studio, dispositif soutenu par le ministère de la culture / Drac Occitanie.

  • dimanche 27 février à 10h00
  • durée 3h / studio Condorcet, collège Condorcet, Nîmes

  • SUR PLACE
    La Maison CDCN vous accueille sur place 30 minutes avant l’atelier.

    PROTOCOLE SANITAIRE COVID-19
    Conformément aux obligations qui sont faites aux organisateurs d’événements culturels, les conditions d’accueil de La Maison CDCN sont aménagées afin de répondre aux normes sanitaires et réglementations en vigueur, et ce, jusqu’à la levée des restrictions internationales, nationales et locales. Susceptibles d’évolution, ces conditions d’accès particulières seront communiquées au public quelques jours avant l’événement.
  • Votre itinéraire sur Google Map

Partagez

tarifs & réservation