soirée spéciale

Danya Hammoud - artiste associée

Le 26 novembre 

Une soirée en trois temps : spectacle + exposition + lecture, suivie d’un cocktail autour de spécialités culinaires libanaises.

Pour inaugurer nos trois saisons de travail ensemble, Danya Hammoud nous ouvre les portes de son univers et nous dévoile les fondements de son travail, ses processus d’écriture, sa vision de l’art en relation avec nos sociétés actuelles.

SPECTACLE O.T.
durée : 23 minutes

Le solo O.T. est né dans le cadre du projet « Witch dance project », qui proposait à 10 chorégraphes internationaux·ales de réinterpréter La danse de la sorcière (Hexentanz) créée en 1926 par la danseuse et chorégraphe expressionniste allemande Mary Wigman.
S’inspirant de ses propres expériences, Danya Hammoud va au-delà du dialogue entre son corps et celui de Mary Wigman, au-delà de la réinterprétation formelle. Elle s’intéresse particulièrement à la figure de la sorcière, (notamment à l’aune du mouvement féministe) et à ce que cela crée dans le corps et qu’elle nomme ainsi : « un état de corps extrême et marginal, où s’exerce plusieurs tensions contradictoires : tantôt fertiles tantôt destructrices ». Une danse intense et puissante, où le travail du bassin et le rapport au sol questionnent les notions de territoire, de vie et de survie.

Chorégraphie, danse, lumière Danya Hammoud

Musique Variation sur “Eine Kleine Trauermusik” D.79, Franz Schubert

Production Sophiensaele (Berlin). Avec le soutien Théâtre Garonne - scène européenne (Toulouse), Cra’p - pràctiques de creació i recerca artística (Barcelone), Fabrik Potsdam (Allemagne).

EXPOSITION
Littérature, écrits, peinture, cinéma, musique... l’art et le monde sont sources d’inspiration. À la manière d’un cabinet de curiosités, retrouvez ici certaines des (res)sources qui guident le travail de Danya Hammoud.

LECTURE
Danya Hammoud pratique l’écriture dans sa démarche chorégraphique. Récemment elle a décidé de partager ses écrits avec le public sous forme de lecture. Elle nous livre aujourd’hui un discours sur son travail, sa démarche, sa vision, une sorte de manifeste personnel et nous dévoile comment sa pensée du mouvement traduit sa pensée du monde.

  • mardi 26 novembre à 19h00
  • Ancien évêché d’Uzès
  • Salle au-dessus du tribunal et salles d’exposition
    durée de la soirée : 1h30 environ
  • Votre itinéraire sur Google Map

Partagez

tarifs & réservation