HOMMAGE A DIDIER MICHEL

Nous avons appris avec tristesse le décès de Didier Michel, fondateur du Festival de la nouvelle danse.

Brillant et passionné, Didier Michel a hissé le festival qu’il avait créé en 1996 à Uzès – avec la complicité de Maguy Marin, chorégraphe, l’aide de Bernadette Fenwick, notable uzétienne, et accompagné de Bernard Babkine, critique d’art et journaliste – au rang des festivals internationaux incontournables pour le public comme pour les professionnels. Il avait développé, dans la cité ducale, l’art de présenter la danse contemporaine dans des lieux patrimoniaux, créant ainsi l’identité du festival.

Il a su, durant les onze années de sa direction, dénicher les talents qui émergeaient à cette époque importante de la danse contemporaine et a fait découvrir des chorégraphes qui ont aujourd’hui une renommée mondiale : d’Akram Khan à Emanuel Gat, en passant par Emio Greco et les Peeping Tom. Il a participé à la création du réseau, informel au départ, des centres de développement chorégraphique, inscrivant ainsi le festival dans un réseau national. Parti sur d’autres routes par la suite, il n’a jamais cessé de soutenir la danse et ses artistes.

Nous adressons nos sincères pensées à sa famille et à ses proches.