Trrr

Thiago Granato

Le 15 juin 

première en France

L’an passé, Thiago Granato présentait deux solos de sa trilogie Choreoversations, dont chaque volet s’appuie sur une collaboration imaginaire avec deux artistes qu’il invite à « converser à travers son corps ». Des chorégraphes tantôt décédés, tantôt vivants, tantôt futurs.
De retour à Uzès, il nous invite cette fois à nous projeter dans l’avenir. Une pierre et un jaguar sont les artistes à qui il s’est offert pour qu’ils écrivent l’ultime volet de ce triptyque. Car le futur qu’il imagine n’est pas le royaume de la technologie électronique, mais celui de la « technologie des corps », organiquement ultra connectés au monde. Une civilisation où l’avenir n’est pas devant soi, ni toujours plus haut, mais à l’intérieur, en dessous et derrière.
Imprégné de cultures indigènes (d’Amazonie en particulier), ce futur d’une autre ère a soufflé à Thiago Granato l’écriture d’un rituel, dans un espace protégé, cadré par le public. Le rituel d’une transformation, d’une traversée à travers des forces qui n’ont pas encore de nom aujourd’hui, mais qui ont certainement des choses à (nous) dire.

Thiago Granato takes us into the future in this third panel of his triptych, where a stone and a jaguar are his guest choreographers. The future dreamed up in this solo is the "technology of bodies" organically connected to the world. Civilisation where the future does not lie ahead or above us, but inside, below and behind us. Thiago Granato has written a ritual of transformation, of strengths which, though not yet in existence, have a lot to teach us.

durée : 1h15
Conception, direction, chorégraphie, performance Thiago Granato
Chorégraphes « invités » (présences fictionnelles) Stone, Jaguar
Assistant à la direction, co-créateur Sandro Amaral
Entraînement physique Daniela Visco
Conseiller artistique Jefta Van Dinther
Conseillère dramaturgique Laura Samy
Créateur son David Kiers
Créatrice lumières Susana Alonso
Voix off Chrysa Parkinson
Technicien lumières Claes Schwennen
Technicien son Andrea Parolin

Accueil en coréalisation avec le théâtre de Nîmes, dans le cadre du programme Étape danse. Le programme franco-allemand ÉTAPE-DANSE est un réseau composé par la fabrik Potsdam, l’Institut français Deutschland / Bureau du Théâtre et de la Danse, La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie et le théâtre de Nîmes - scène conventionnée d’intérêt national - danse contemporaine.

Production Sandro Amaral, Thiago Granato.
Coproduction STUK Kunstencentrum (BE), CN D - Centre National de la Danse, Tanz im August / HAU Hebbel am Ufer (DE), PACT Zollverein (DE) et La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie, théâtre de Nîmes, fabrik Potsdam (DE) dans le cadre du programme ÉTAPE DANSE.
Financé par le département Culture et Europe du Sénat de Berlin.
Avec le soutien de BUDA Arts Centre (BE), Tanz Fabrik (DE).

Rencontre avec Thiago Granato, par Olivier Hespel

Trrr : qu’est-ce qui se cache derrière ce titre ?
C’est le dernier volet d’une trilogie, Choreoversations, dans laquelle j’ai cherché pour chacune des pièces à être la retranscription d’une conversation imaginaire entre deux chorégraphes, passés, présents ou futurs. Treasured in the Dark était le titre du premier solo ; titre qui commence par « Tr ». Le second, Trança, commence également par « Tr ». Du coup, j’ai choisi d’intituler le troisième et dernier volet, Trrr, avec trois « r », tout simplement. Il me semblait important aussi que ce titre reste mystérieux, abstrait, qu’il n’annonce pas une image, une idée, de ce que pourrait être cette pièce qui, après tout, tourne autour de l’idée du futur.

Les chorégraphes du futur que vous avez convoqué sont également mystérieux : une pierre et un jaguar…
Pour ce dernier volet, l’idée était d’inviter deux chorégraphes qui ne sont pas encore nés. Mais avant de faire ce choix, je me suis tout d’abord demandé avec quel futur j’avais envie de me connecter. Dès le départ, il était clair que je n’avais pas envie de me rapprocher d’un futur fait de machines, d’ordinateurs, etc. Il ne s’agit pas là du futur, mais du présent. J’ai alors réfléchi à ce que pourrait être un « futur indigène ». Je m’intéresse beaucoup ces dernières années aux cultures indigènes, d’Amazonie en particulier. Je trouve qu’ils ont beaucoup de réponses à apporter aux problèmes de nos sociétés modernes. En termes d’écologie, de sociologie, d’anthropologie… Et à mon sens, la chose la plus importante à faire aujourd’hui est d’apprendre à devenir « indigène ». Cette idée m’a aidé à comprendre quels types d’entités inviter. Il ne pouvait pas s’agir d’êtres humains. L’humain ne devait pas être le centre de ce projet (moi en tant qu’humain, c’est déjà bien assez). C’est ainsi que j’ai fini par choisir le jaguar et la pierre, qui font partie de la mythologie des cultures indigènes, et de leurs rituels.

Comment s’est construite la pièce à partir de ces choix ?
Pour la structure de la pièce, je me suis notamment inspiré d’une expérience que j’ai eue avec de l’ayahuasca [NDLR : préparation rituelle hallucinogène à base de liane]. C’est complexe d’en expliquer ses effets, mais disons que vous vous sentez très connecté avec la Terre, vous parlez avec des entités de la nature et en visitez différentes dimensions… D’une certaine manière, j’ai cherché à mettre au plateau une atmosphère proche de ce type d’expérience rituelle. […] Ce que j’aurais envie de souligner aussi, c’est que par rapport au futur, dans nos sociétés modernes, nous nous l’imaginons devant nous, avec le passé derrière. Alors que pour les cultures indigènes, c’est juste l’inverse. On ne peut pas voir le futur. Et ce que l’on ne voit pas, c’est ce qui est derrière soi. Dans ce projet, je me suis donc demandé ce qui se passerait si le futur était à l’intérieur, en bas et derrière, et non ailleurs, en haut et devant… J’ai repris littéralement cette idée, et cherché à réorganiser mon corps et mes mouvements en fonction de ces trois directions.

  • samedi 15 juin à 19h30
  • Salle de l’ancien évêché
  • place de l’évêché, 30700 Uzès
    (à gauche du Tribunal d’instance)
  • Votre itinéraire sur Google Map

Partagez

tarifs & réservation