Savusun

Sorour Darabi

Le 21 mars 

Rencontre avec l’artiste
Entrée libre

En scène avec le musicien iranien Pouya Ehsaei, Sorour Darabi imagine cette pièce comme une étude sur les émotions humaines, et notamment le chagrin, la peur et la souffrance. En s’appuyant sur les cérémonies collectives de deuil chiite où la figure du martyre, de la souffrance et de la justice bafouée est omniprésente, il interroge les limites de notre corps. Y a-t-il un lien entre le plaisir et la curiosité que nous éprouvons à contempler des images de tragédies, et le masochisme qui nous pousse à nous soumettre à une cérémonie religieuse douloureuse et à en tirer de la joie ? Sorour Darabi bouscule les codes dans une chorégraphie qui allie art, cérémonie de deuil et pratique masochiste.

Conception, chorégraphie et interprétation Sorour Darabi
Création lumière Jean-Marc Ségalen, Yannick Fouassier
Dramaturgie Céline Cartillier
Regard extérieur Mathieu Bouvier
Artiste sonore (en live) Pouya Ehsaei
Remerciements Bryan Campbell, Hossein Fakhri, Kamnoush Khosrovani

Production déléguée Les Météores – plateforme de production chorégraphique (Charlotte Giteau, administration et Sandrine Barrasso, diffusion)

Production Montpellier Danse 2018, résidence de création à l’Agora, cité internationale de la danse, avec le soutien de la Fondation BNP Paribas, CND Centre national de la danse, La Villette Résidences d’artistes, La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie avec le soutien de La Fée Nadou-résidence d’artistes, Zürcher Theater Spektakel Festival, ICI-CCN de Montpellier-Occitanie
Avec le soutien de la SPEDIDAM et du CCN Ballet du Nord (mise à disposition de studio)

Accueil en résidence en partenariat avec La Fée Nadou. Artiste accompagnée par Montpellier Danse (Agora, cité internationale de la danse) et La Maison CDCN Uzès Gard Occitanie.

Photos (c) Montpellier Danse

Artiste en résidence

Partagez

tarifs & réservation